Le lion dans le bouddhisme

Bannière-du-blog-Le-lion-dans-le-bouddhisme-La-Maison-de-Bouddha

Le lion est un animal légendaire qui existe depuis la nuit des temps. C’est grâce à sa force, sa puissance, sa volonté et sa vigueur que cet animal sauvage se situe au sommet de la chaîne alimentaire. On le surnomme donc naturellement le roi de la jungle. Symbole de renouveau et de résurrection cet animal élément de feu en astrologie est associé au soleil. Le lion dans le bouddhisme est considéré comme un animal sacré et son rugissement est considéré comme l’éveil de la conscience.

Le-lion-dans-le-bouddhisme-blog-roi-de-la-jungle-La-Maison-de-Bouddha-

Histoire du lion dans le bouddhisme

En Inde, le lion est un animal légendaire qui a fait parti intégrante de l’éducation de Siddhartha Gautama. Son grand-père était d’ailleurs surnommé Simhananu, qui signifie en sanskrit, le lion de la fiabilité. Plus tard, Siddartha sera surnommé le lion des Shakyas, le sage du clan des Shakyas ou encore Shakyamuni.

Lorsqu’il était prince, le guerrier des Shakyas pratiquait les arts martiaux, enseignés par un grand maître de la pratique zen. Cette discipline pleine de sagesse était associée aux compétences du lion. Elle enseignait notamment le Simhanada qui signifie en sanskrit le rugissement du lion. Cet apprentissage reprenait les postures offensives et défensives du roi de la jungle. Après avoir atteint l’éveil, le prince fût renommé Bouddha Shakyamuni.

Il est quelquefois représenté assis sur son trône entouré de quatre lions orientés chacun vers l’un des quatre points cardinaux. Les lions du bouddhisme zen supportent et protègent le trône de Bouddha. L’image du lion gardien est présente depuis des millénaires en Inde. Elle est souvent représentée sous forme de grande sculpture à l’entrée des maisons ou des lieux saints, comme les monastères et les temples bouddhistes qui représentent des endroits à protéger.

Photo-portrait-lion-Afrique-La-Maison-de-Bouddha

L’histoire raconte qu’en l’an 250 avant Jésus Christ, l’empereur indien Ashoka, édifia sur le site de Sarnath, un pilier, au sommet duquel se trouvait un chapiteau sculpté de quatre lions. Ce pilier existe toujours aujourd’hui et ai resté sur son emplacement d’origine mais le chapiteau aux lions d’Ashoka est conservé aujourd’hui dans le musée de Sarnath.

Chapiteau-aux-lions-musée-de-Sarnath-en-Inde-La-Maison-de-Bouddha

En Chine, le lion chinois n’est pas un véritable lion à proprement parler. On l’appelle le lion chien ou lion Fo ou encore chien Fo. Dans ce pays, il est plus traditionnellement connu sous le nom de Shi qui signifie lion. Il est également connu au Japon sous l’appellation Komainu. Ce lion chien est apparu dans la religion de la culture bouddhiste, en Chine, dans l’antiquité sous le règne des Han. A l’origine il était considéré comme le protecteur du Dharma et se vit offrir une place dans l’art religieux bouddhique. Il devint ensuite un gardien du dharma chinois impérial. On retrouve toujours cet animal mythique et de la croyance populaire au portes de tout type d’ édifice confondu. il est représenté la plupart du temps sous forme de statue, à l’entrée, et toujours en couple. 

Chiens-fu-en-pierre-feng-shui-La-Maison-de-Bouddha

La femelle (yin) est placée à gauche de l’entrée. Elle tient un lionceau sous sa patte gauche. Le mâle (yang) est placé à droite de l’entrée. Il tient sous sa patte droite, une petite balle décorée parfois de la fleur de vie qui fait référence à la fleur de lotus. La femelle protège les personnes à l’intérieur de l’édifice et le mâle protège l’édifice.

On retrouve régulièrement ces figurines du lion chinois dans l’art du feng shui. Ils sont utilisés dans cette pratique principalement pour la protection qu’ils apportent à leur environnement.

Que symbolise le lion, animal totem de la culture bouddhiste

Le lion dans le bouddhisme est un animal mythique et sacré. Il est le symbole du bodhisattva, un être sage en quête de l’illumination.

 Cet être spirituel possède l’esprit du lion et dispose d’ une grande force intérieure qui lui permet d’avancer sereinement dans la vie. Sa pleine conscience le guide sur la voie du bonheur. Il a la capacité de surmonter les obstacles avec force et courage, en gardant toujours un esprit calme. Son affirmation et son assurance inébranlable lui permette de franchir les étapes avec détermination et de réaliser de grandes choses. Grâce à des pratiques spirituelles comme les techniques de méditation zen, le bodhisattva pratiquant, accroît ses capacités et maintient sa paix intérieure.

Défense-du-lion-Afrique-La-Maison-de-Bouddha

Le Lotus Sutra présente Bouddha et ses disciples comme des personnages qui possèdent la force du lion. Il ne craignent personne et se battent avec détermination, force et courage face à l’injustice et la souffrance humaine. Ils œuvrent pour un monde juste et une égalité entre les hommes.

Le lion dans le bouddhisme, gardien des temples sacrés

Les lions sont souvent situés à l’entrée des temples, des monastères ou d’autres lieux sacrés pour protéger l’édifice et le préserver du mauvais œil. Ils sont toujours par paire, le mâle à droite et la femelle à gauche. A eux deux ils symbolisent l’équilibre, le yin et le yang.

Le-lion-dans-le-bouddhisme-blog-lions-chinois-protecteurs-lieux-sacrés-La-Maison-de-Bouddha

Le lion dans le feng shui

En feng shui le lion en général, que ce soit des lions d’Afrique, du Tibet, Chinois (fu dog)…. est utilisé sous forme de statue pour protéger la maison. Il est placé dans ou devant l’entrée de la maison. Il est le gardien de la maison, il la protège de l’ennemi et du danger. Selon les maître du feng shui, placer deux lions (toujours par paire) à la porte d’entrée de la maison, repousserait les personnes mal intentionnées, les empêchant de pénétrer dans la maison.

Les lions chinois ou fu dogs sont également des protecteurs du foyer. Ils dissipent l’énergie négative appelé le shar chi et protège du mauvais oeil. lls apporteraient également bonheur et richesse à ses propriétaires.

Statues-protectrices-2-lions-entrée-La-Maison-de-Bouddha

Vous pouvez donc protéger votre habitat en respectant les règles de l’art du feng shui en installant des statues du majestueux roi de la savane à l’entrée de votre maison. Vous pouvez également diffuser dans votre intérieur l’énergie positive et puissante de cet animal de feu en décorant votre salon avec un joli tableau du grand fauve. Enfin vous pouvez accessoiriser votre tenue avec de jolis bijoux à l’effigie du félin pour affirmer votre force de caractère et votre incroyable détermination.

gueule-de-lion-blog-le-lion-dans-le-bouddhisme-La-Maison-de-Bouddha

 Vous en savez maintenant un peu plus sur le rôle qu’occupe cet animal fascinant dans la culture traditionnelle bouddhiste. Vous connaissez également le lien spirituel qui unit Bouddha et le lion. Ce beau félin à la force tranquille est sacré dans l’univers du bouddhisme.

Le-lion-dans-le-bouddhisme-blog-mascotte-le-moine-Boubou-La-Maison-de-Bouddha

Boubou


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *