Qu’est-ce qu’un collier Mala ?

Qu'est-ce-qu'un-collier-Mala-bannière-de-blog-La-Maison-Bouddha

Qu’est-ce qu’un collier Mala ? Le mala est un chapelet de graines ou de perles naturelle que de nombreux bouddhistes utilisent pour réciter des mantras. C’est un outil pratique et en même temps plein de symbolisme.

Q'est-ce-qu'un-collier-mala-article-de-blog-mala-dans-un-bol-chantant-La-Maison-de-Bouddha

 En général, un mala se compose de 108 perles de même dimension accompagné d’une plus grosse perle qui représente un stupa ou un guru. La partie épinglée et supérieure de ce petit stupa ou guru représente “l’état de vérité » qui est atteint lorsqu’on se rend compte qu’il n’est pas possible de trouver un ego ou un « je » qui existe réellement de façon indépendante et durable.

Dans l’état de vérité, toutes les qualités de l’esprit peuvent se manifester librement. La partie ronde du « grain de stupa » montre à son tour la joie qui apparaît lorsque l’illusion d’un ego disparaît et que toutes les énergies qui sont habituellement limitées par les espoirs et les craintes, les conceptions rigides et les préoccupations concernant le passé et l’avenir sont libérées. Elle symbolise également l’énorme joie qui se manifeste lorsque l’on est libéré de toute forme de jeu ou d’artificialité.

Qu'est-ce-qu'un-mala-et-comment-l'utiliser-blog-La-Maison-de-Bouddha

Lorsque nous réalisons qu’il n’y a pas d’ego, et par conséquent nous éprouvons la grande joie que cette réalisation apporte, alors les qualités que nous atteignons se manifestent, à un niveau relatif, sous la forme de différentes activités et actions de bodhisattva.

Qu’est-ce qu’un collier Mala: Les origines du chapelet Bouddhiste

Selon les récits ancestraux, le mala est originaire d’Inde et a été créé il y a plus de 3000 ans. On le retrouve principalement dans le bouddhisme et l’hindouisme. Le nom « mala » signifie en sanskrit « guirlande de perles » ou « guirlande de méditation ». Dans la culture bouddhiste, on le nomme aussi chapelet bouddhiste. Cet objet sacré était utilisé à l’origine par les moines comme outil de support pendant les récitations de mantras, lors de rituel de prière. Le bijou mala est le lien qui sert de passerelle pour établir la connexion spirituelle avec le monde des divins. Il accompagne aujourd’hui le méditant lors de sa méditation ou le yogi pendant sa pratique de yoga.

Le-mala-et-ses-origines-blog-La-Maison-de-Bouddha

Comment se servir d’un mala ?

Quand on utilise un mala, on récite un mantra pour chaque graines ou perles. Vous tournez votre pouce dans le sens des aiguilles d’une montre sur chaque grain et, lorsque vous arrivez au « stupa” ou “gurou », vous tournez et recommencez à écosser le mala dans la direction opposée. Cela facilite l’utilisation du japa mala, car les perles rondes ne seront pas trop serrés sur la ligne lorsque vous les déplacerez.

Mala-tibétain-graine-de-bodhi-utilisation-d'un-mala-blog-La-Maison-de-Bouddha

Pendant la méditation, le plus important est d’être totalement conscient de la forme du Bouddha que nous évoquons devant ou au-dessus de nous. Dans cette phase de méditation, nous pouvons utiliser le sentiment du mala et la répétition du mantra pour renforcer l’expérience d’être dans le domaine de la conscience et de la bénédiction du Bouddha. Dans ce type de méditation, nous avons une approche complète car la conscience de l’esprit est avec le bouddha, le mot avec le mantra et le corps avec le mala. Lorsqu’il arrive parfois, et cela arrive souvent, que l’esprit ne soit pas concentré ou que le mot perde quelques mantras, une partie de notre conscience sera encore en méditation grâce au mouvement du mala dans la main. De cette façon, le mala fait parti des indispensable du méditant.

Méditation-avec-un-mala-au-poignet-blog-La-Maison-de-Bouddha

Pourquoi 108 perles dans un mala ?

Il existe plusieurs explications à la présence de 108 perles dans le mala. Par exemple, on peut penser qu’il existe huit types de conscience différents. Tout d’abord, il existe cinq types de conscience liés aux sens : le goût, l’odorat, la vue, le toucher et l’ouïe.

 Le sixième type est un niveau de conscience qui a pour fonction de garder un œil sur ce qui se passe. Le septième type est la conscience qui traite le langage, les symboles et la perception et le huitième est la « conscience de dépôt » que nous pourrions comparer à notre subconscient. 

Visualisation-éveil-nirvana-pendant-une-séance-méditation-La-Maison-de-Bouddha

Après avoir atteint l’illumination complète, ces huit types de conscience seront transformés en une parfaite conscience intuitive capable de tout connaître. Dans cet état, les choses ne sont plus seulement ressenties par les sens, mais aussi directement par les vibrations de chaque atome de notre corps. Cet état est possible parce que l’espace est, par nature, en essence consciente. L’espace n’est pas un trou noir ou quelque chose qui sépare les choses, mais un lien avec les informations qu’il contient. 

Lorsque les huit types de conscience ordinaires seront transformés en « conscience qui connaît et réalise tout », cent aspects des bouddhas, quarante-deux bouddhas pacifiques et cinquante-huit anges s’éveilleront en nous. Ainsi, le nombre de grains, cent huit, représente les huit types de conscience avec lesquels notre esprit travaille de manière ordinaire et les cent bouddhas qui se manifesteront lorsque l’esprit réalisera sa nature éclairée.

Méditation-avec-un-mala-article-de-blog-La-Maison-de-Bouddha

Lorsque la prostration est faite, nous recommandons l’utilisation d’un mala plus petit. Généralement nous utilisons un mala qui fait un quart de la taille totale et qui contient vingt-sept grains. Cette taille convient généralement à tout type de main.

Beaucoup de gens étendent la fonction du mala en y ajoutant d’autres « compteurs ». Dans la tradition kagyü, ils sont insérés après le dixième grain – des deux côtés – et, si nous utilisons deux paires, nous les mettons après le dixième et après le vingtième grain.

Mala-collier-Bouddha-en-perles-de-bois-naturelles-blog-La-Maison-de-Bouddha

Les propriétés et vertus du mala

Le mala est décliné en collier ou bracelet et accompagne tel un outil de support le pratiquant pendant sa séance de yoga ou de méditation. On lui reconnaît de nombreux bienfaits psychiques et physiologiques, tel que:

  • la baisse de l’anxiété
  • la diminution du stress
  • le déblocage des chakras
  • la régulation du rythme cardiaque grâce à la respiration consciente
  • l’accroissement de la concentration
  • l’apaisement le mental
  • la purification de l’esprit par la concentration sur le moment présent
  • le rétablissement d’un état de calme intérieur
  • la circulation fluide de l’énergie vitale du chi
  • la détente et la relaxation
  • la paix intérieure
Mala-en-graines-de-bodhi-blog-La-Maison-de-Bouddha

les malas sont fait de divers matériaux

Le mala ou le chapelet bouddhiste peut être fabriqué à partir de différents matériaux. Chacun d’entre eux étant particulièrement adapté aux différents aspects du bouddha. La graine de lotus et le bois de l’arbre de la bodhi sont tous les deux des matériaux appropriés pour la récitation de tous les mantras. La graine de lotus est un nom romantique pour les graines d’un poirier chinois. Ces malas sont généralement fabriqués en Chine et exportés via le Népal et Hong Kong. Les japas malas fabriqués à partir de l’arbre de la bodhi sont faits du même type de bois que l’arbre sous lequel le Bouddha était assis lorsqu’il a atteint l’état de pleine réalisation de l’esprit.

Graines-de-rudraksha-et-perles-de-mala-chapelet-bouddhiste-blog-La-Maison-de-Bouddha

 La forme et la taille de ces grains peuvent varier considérablement. Il existe généralement deux types de grains fabriqués à partir de l’arbre de la bodhi : l’un a « le soleil et la lune », tandis que l’autre a un triangle gravé dans les grains. L’arbre bodhi et la graine de lotus peuvent retenir une énergie pacifique, une protection, un enrichissement et une fascination, ainsi que toutes sortes de mantras. Ces deux matériaux sont également agréables car ils ne chauffent pas et ne refroidissent pas au contact et sont relativement légers.

Mala-en-graines-de-rudraksha-naturelles-Blog-qu'est-ce-qu'un-mala-La-Maison-de-Bouddha

Parmi les autres matériaux utilisés pour le mala, l’ambre et le bois de santal sont particulièrement populaires en Asie. Les malas de santal ne sont pas parmi les plus durables car le bois est doux, mais leur parfum est très agréable. Les mala en os de yak ou en hématite, une pierre très lourde, sont fabriqués spécifiquement pour les pratiques des protecteurs.

Mala-en-perle-de-bois-naturelle-dans-un-bol-chantant-article-de-blog-La-Maison-de-Bouddha

Si vous voulez être sûr d’avoir un mala de bonne qualité, les matériaux recommandés sont l’arbre bodhi, la graine de lotus et l’ambre. D’autres matériaux peuvent bien sûr être tout aussi bons. Vous pouvez choisir la couleur du mala en fonction de l’apparence du bouddha sur lequel vous pratiquez, par exemple noir ou bleu/noir pour le Manteau noir, vert pour la Tara verte, blanc pour les Yeux amoureux, bleu pour le Bouddha de la médecine.

Qu'est-ce-qu'un-collier-mala-mala-malachite-perles-synthétiques-vertes-La-Maison-de-Bouddha

On dit que c’est un signe de bon style si nous pouvons contenir notre mala dans notre poing : s’il est trop gros, il peut être un signe d’orgueil. En ce qui concerne le fil, il est bon d’avoir un fil plutôt serré pour les mantras courts et un fil plus détendu pour les mantras plus longs. En général, la sensation d’utiliser un mala est meilleure s’il est fait avec un fil épais et doux.

Qu'est-ce-qu'un-collier-mala-séance-de-méditation-avec-un-mala-article-de-blog-La-Maison-de-Bouddha

J’espère que vous avez appréciez la lecture de cette article et que vous savez à présent qu’est-ce qu’un collier Mala ?

Qu'est-ce-qu'un-collier-Mala-mascotte-Boubou-La-Maison-de-Bouddha

Boubou

Un commentaire sur “Qu’est-ce qu’un collier Mala ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *